Titres
Fr En

depuis 1991

Logo maitre artisan d'art

La restauration des pastels

Les pastels anciens présentent souvent de nombreuses traces de moisissures, les hyphes qui laissent des traces blanches et les spores de champignons des traces brunes...

Il s'agit d'enlever très délicatement le mycelium sans toucher à la couche picturale et d'estomper très légèrement les tâches brunes les plus foncées.

Poussières, moisissures et diverses déjections d'insectes sont des dégradations fréquentes sur ce type d'œuvres picturales. Leur retrait est extrêmement délicat car cela risque d'abimer le graphisme du pastel.

Ainsi, les interventions sont très difficilement réversibles. Une grande humilité et une grande prudence s'imposent au restaurateur de pastels.

Après analyse, et acceptation du client, il peut être envisagé plusieurs types d'interventions dans le respect de certaines règles, sans oublier le vide d'air pour la conservation.
L'atelier utilise les pastels de la maison Sennelier qui sont composés :

- de pigments pour la couleur : minéraux (ocres, terre de Sienne) ou organiques (sépia, phtalocyanines, azoiques) ou végétaux (pastel des teinturiers (Isatis tinctorial)

- d'une charge, qui est en général de la craie ou du plâtre et qui donne sa texture du pastel :

- d'un liant qui assure la cohérence et conditionne la dureté du batonnet.il s'agit de gomme arabique pour les pastels secs, et d'huile ou de cire pour les pastels gras.